0,00 $

Tel.: +48 604143011, Fax: +48 12 2595690

Les tables iliaques

180,00 $

Default Title

Description: hardback, 108 pp. (33x25,5cm), XIX plates
Condition: very good
Weight: 950g.

 

 

Anna Sadurska, Les tables iliaques, Editiones Scientifiques de Pologne, Varsovie 1964

 

 



Avant-propos 
Liste des abréviations
PREMIÈRE PARTIE- GÉNÉRALITÉS
Chapitre I — Définitions et classification Dénomination  
Désignation   
Localisation des monuments
Traits communs   
Matières et technique 
Le modelé
Inscriptions   
Théodoros  
Groupes et ateliers 
«Internai évidence» 
Chapitre II — Principaux problèmes Chronologie  
Genèse   
Destination
Descendance artistique  
Chapitre III — Histoire des recherches
DEUXIÈME PARTIE ~ LES MONUMENTS
Chapitre IV — Répartition et disposition
Groupes des monuments   
Principes de l'étude
Chapitre V — Étude détaillée des tables iliaques 
1. A.    Tabula Iliaca Capitolina  
2. NY.    Table iliaque de New York    
3. C.    Table iliaque «Veronensis I»  
4. N.    Table iliaque — Bouclier d'Achille
5. O.    Table iliaque — fragment d'un Bouclier d'Achille
6. B.    Dessin Sarti    
7. Ti.    Table iliaque Thierry
8. E.    Table iliaque dite de Zénodote  
9. D.    Table iliaque «Veronensis II»
10. K.    Tabula «Borgia»
11. H.    Table odysséaque «Rondanini»   
12. F.    Table iliaque — La rançon d'Hector
13. Ta.    Table iliaque «Tarentina»   
14. G.    Table Homérique   
15. Bcr.    Table iliaque «Dressel»
16. Sa.    Tabula Odysseaca «Tomassetti»
17. M.    Table Chigi
18. L.    «Chronique Grecque»   
19. J.    Tabula Albani — Apothéose d'Héraclès  
Chapitre VI— Scènes du cycle troyen dans l'art antique et dans les études modernes  
Schéma de l'étude
Répertoire des scènes figurées sur les tables iliaques et leurs analogies dans l'art grec et romain
Indices
Realia 
Personnages   
Auteurs antiques  
Auteurs 
Table des planches
Planches



Au cours d'une de mes visites solitaires dans les salles du dépôt de l'art antique au Musée National de Varsovie j'ai mis la main sur une plaque de marbre ornée de reliefs et munie d'une inscription. C'était la Table Odysséaque de la collection Rondanini qui depuis cent ans passait pour perdue.
Lorsque j'étais en train de préparer la publication il fût évident que toute la catégorie de monuments dont ce relief faisait partie a été négligée, sinon oubliée, depuis de longues années. Et pourtant elle présente une valeur indéniable au point de vue esthétique et documentaire, puisqu'elle constitue un témoignage archéologique, fort important pour l'histoire de la société romaine au début de l'empire.
L'étude de ces objets pourrait contribuer en outre à enrichir l'histoire de la sculpture gréco-romaine et jeter de la lumière sur l'influence réciproque de la littérature et de l'art. Les reliefs de cette catégorie constituent un excellent compendium de scènes empruntées aux poèmes épiques, compendium qui dépasse en richesse de détails beaucoup d'autres; ils témoignent de la tradition de l'épopée grecque à Rome au Ter siècle de n. è. Voilà les causes qui m'ont décidée d'entreprendre l'étude et la publication des monuments.
Dès le début je me suis heurtée à une difficulté bien sérieuse, notamment au manque de documentation — difficulté d'autant plus pénible que la dispersion des monuments rendait parfois toute autopsie impossible. 11 ne m'était pas non plus facile de me procurer la littérature concernant le sujet de mes études — c'était en grande partie des articles ou même de brèves mentions dans d'anciennes publications, depuis longtemps épuisées. Si malgré tout j'ai réussi à m'en servir, je le dois aux nombreux Professeurs, Amis et Collègues archéologues et philologues, polonais et étrangers, envers lesquels je me fais un plaisir de reconnaître mes obligations.
Au premier rang, je tiens à exprimer ma profonde gratitude au professeur Kazimicrz Michalowski, qui fut l'initiateur de la dissertation que voici, et qui ne cessa d'encourager mes recherches, — ensuite je dois acquitter une dette de reconnaissance envers professeur Marie Louise Bernhard, qui m'a rendu possible l'étude du monument même et remercier les professeurs et conservateurs qui m'ont fourni les photographies: B. Biliriski de Rome, A. Maiuri de Naples, B. Natuniewicz de Yale, U.S.A., Mmc Borclli de Rome, M"c E. Rohde de Berlin, et M. L. Haynes de Londres. Je voudrais également remercier les professeurs: G. Klaffenbach de Berlin, G. Daux de l'École Française d'Athènes, J. Irmscher de l'Académie des Sciences de Berlin, W. Peek de l'Université de Halle — pour m'avoir fourni de précieuses indications bibliographiques — ainsi que tous ceux qui ont eu la bonté de chercher et de m'envoyer des matériaux.

 

 

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue we'll assume that you understand this. Learn more
Accept