0,00 $

Tel.: +48 604143011, Fax: +48 12 2595690

Études archéologiques sur la capitale médiévale du Mali

30,00 $ was 45,00 $

Default Title

Description: hardcover, cloth,  315 pp. (24x17cm), 126 figs.
Condition: very good
Weight: 780g.

 

 

 

 

Wladyslaw Filipowiak, Études archéologiques sur la capitale médiévale du Mali, Muzeum Narodowe w Szczecinie 1979


Avant-propos
Introduction
I. L'HISTOIRE ET L'ÉTAT DES RECHERCHES
II. REMARQUES SUR LA MÉTHODE DE RECHERCHES
III. LA BASE ÉCONOMIQUE DE LA CAPITALE DU MALI
a) Le milieu géographique
b) L'agriculture
c) L'élevage
d) La peche
e)  La chasse
f)   L'or   
IV. NIANI A LA LUMIERE DES SOURCES ARCHÉOLOGIQUES
a) L'habitat aux Vie—IXe siecles
b) Le développement de l'habitat aux Xe—XVIIe siecles
1.  Changements économiques aux Xe—XIIIe siecles
2.  Fondation du quartier royal de Niani et développement du complexe urbain aux XIIIe—XVII siecles
3.  Cimetieres et rite funéraire
V. NIANI — CAPITALE DE L'EMPIRE DU MALI
Post-propos
Bibliographie


L'ouvrage ci-présenté s'appuie sur les résultats des fouilles archéologiques faites durant les années 1965, 1968 et 1973 à Niani. Les recherches s'effectuaient dans le cadre de la coopération polono-guinéenne et à partir de I'année 1974 dans le cadre de I'accord entre la République de Guinée et la République Populaire de Pologne. L'exécuteur de cet accord est le Musée National à Szczecin avec la collaboration de l'Institut d'Histoire de la Culture Matérielle de l'Académie Polonaise des Sciences, du Musée Archéologique à Poznan et à Cracovie, de plusieurs Instituts de recherches scientifiques et de hautes écoles en Pologne. Du côté guinéen le réalisateur principal est l'Institut National de Recherches et de Documentation à Conakry, avec la participation du Musée National et de l'Institut Polytechnique à Conakry.

Les recherches d'une importance essentielle étaient effectuées dans les années 1965 et 1968; la première phase c'était la reconnaissance, la deuxième - plus ample - comprenait les recherches systématiques. Il vaut souligner, que l'équipe d'étude fut introduit dans la problématique locale et le milieu de la culture préhistorique avec l'aide éminente de Monsieur D.T. Niane, l'historien guinéen qui assistait à ces expéditions.

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue we'll assume that you understand this. Learn more
Accept